Les 3 derniers livres de Francky.

Depuis deux mois, nous avons une nouvelle personne au sein de l’équipe. Il s’agit de Francky, notre chauffeur/coursier. Ce qui est assez frappant chez lui c’est sa bonne humeur et surtout son amour des livres . En un mois, il est capable de lire 4 à 5 livres quand nous sommes encore à la page 40 de notre premier livre de 230 pages. C’est un passionné de lettres, de poésies. Nous avons demandé à notre Francky international de nous partager les 3 derniers livres qu’il a lu au sein d’Omenkart.

« Ce jour que je n’oublierai jamais », de Franck Foute, Editions Proximité

Franck Foute est un jeune journaliste basé à Yaoundé. Il fait partie des rescapés du terrible accident ferroviaire du 21 octobre 2016 sur le tronçon Yaoundé-Douala. Avec ses mots et ses émotions, il nous retrace les faits marquants de cette terrible journée.

« Une dauphine dans un monde de requins », d’Audrey Aboula, les Editions du Muntu.

L’auteur qui a l’époque avait 20 ans, nous a raconter l’histoire de sa vie. Elle nous invite dans les coulisses du concours Miss Cameroun dont elle avait été la premiere dauphine en 2016.

« Nostalgie Heureuse », d’Amélie Nothomb, Editions Albin Michel.

Avec «La nostalgie heureuse», Amélie Nothomb raconte son traumatisme face à l’effondrement de l’univers de l’enfance. En effet, Shukugawa, la région où elle vivait étant enfant a bien changé. Alors qu’elle ne reconnaît plus rien et qu’elle déplore la modernité qui a englouti son univers, Amélie laisse ses souvenirs refaire surface. Malgré son jeune âge au moment de quitter son pays, elle se rappelle distinctement les lieux où elle jouait avec sa sœur ou avec Nishio-san, sa gouvernante qu’elle considère comme sa mère japonaise. Seuls le canal et les égouts sont restés pareils. Et cette joie enfantine face à un vieux compagnon de jeu émeut le lecteur jusqu’aux larmes. Les Japonais ont un terme spécifique pour désigner une nostalgie empreinte de souvenirs heureux, ils la nomment «natsukashii». Le titre prend donc tout son sens, puisque cette nostalgie qu’Amélie Nothomb ressent au début de son récit se transformera à la fin de son périple en nostalgie heureuse. On sent que l’auteure décrit ses sentiments exactement comme ils lui sont apparus. Plus ICI.

Notre agence, Omenkart met à disposition gratuitement sa bibliothèque pour donner envie au maximum de personnes de lire. Il vous suffit de nous appeler, prendre rendez-vous. Les livres doivent être rendus dans une durée d’un mois maximum.

À très vite.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Marked fields are required.